Emerige Mécénat

Dans le cadre de la 8ème Bourse Révélations Emerige, deux artistes primés bénéficient d’expositions personnelles dans une galerie d’art d’envergure internationale et un centre d’art contemporain français.

Hugo Capron chez Semiose

Lauréat de la 8ème Bourse Révélations Emerige, Hugo Capron bénéficie de sa première exposition personnelle à la Galerie Semiose, intitulée « Citronnier », sous le commissariat de Mara Hoberman. L’artiste décline en peinture le plaisir de reproduire une même image dans de longues séries, qui cherchent à en épuiser toutes les possibilités de variation.

« À l’instar des Impressionnistes du XIXe siècle, la fascination que porte Capron à l’incidence des conditions lumineuses continuellement changeantes sur la forme, la couleur ou la composition, l’a incité à traiter les mêmes sujets encore et encore – un exercice répétitif qui révèle des variations aussi spectaculaires que subtiles. Il peint en atelier, de mémoire, sans même une photographie ou un croquis pour le guider. Ses dernières peintures décrivent un citronnier solitaire, qu’il traite dans des nuances de gris, et dont il a intériorisé les différents états de lumière. Défiant la hiérarchie de la composition traditionnelle attachée au genre de la nature morte, Capron ne privilégie pas le sujet par rapport au décor ; la lumière étant là son véritable sujet. » Mara Hoberman

Juliette Green au Crédac

Le Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac présente « Le goût des mots », première exposition personnelle de Juliette Green, nommée aux Révélations Emerige 2021, choisie par Claire Le Restif (Directrice) et Ana Mendoza Aldana (Responsable de la recherche curatoriale) dans le cadre du partenariat avec le centre d’art. « Juliette Green bénéficie à l’occasion de cette exposition d’un accompagnement professionnel et sensible. Elle lui permet de multiplier les expériences de dialogues avec différents publics. Nous sommes convaincu·e·s que nos regards croisés permettent un accompagnement complémentaire de grande qualité. » Claire Le Restif

Juliette Green a choisi de travailler sur les thèmes de la nourriture et de l’alimentation à travers neuf œuvres créées pour l’occasion grâce au soutien d’Emerige ainsi qu’un dessin in situ visible sur les vitres de l’espace d’exposition. Suscités par des questions de société, les récits se déploient sur divers supports (papier, toile, bois, ardoise), visant à s’interroger sur la consommation, les modes de vie, la transmission ou encore la mondialisation.