Skip to main content

Emerige Mécénat

2ème édition de l’opération « Une journée de vacances à Versailles »
Une opération réalisée grâce au soutien d’Emerige

Lancée ce matin par Françoise Nyssen, ministre de la Culture, et Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation Nationale, l’édition 2017 d’ « Une journée de vacances à Versailles » accueillera cet été plus de 5000 enfants qui ne partent pas en vacances. Imaginées par le Groupe Emerige et l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, ces deux journées exceptionnelles, l’une en juillet, la seconde en août, ont l’ambition d’offrir aux petits Franciliens un voyage ludique au carrefour du patrimoine français et de la création contemporaine.

Lundi 24 juillet, 2500 enfants, de 6 à 13 ans venant de centres de loisirs de Paris, Ivry-sur-Seine, Vitrysur- Seine, Maisons-Alfort, Alfortville, Châtillon et Boulogne-Billancourt, arpentent, de façon privilégiée, le château et ses jardins ouverts spécialement pour eux. Comédiens en costume, conteurs et médiateurs sont mobilisés en nombre pour les aider à percer les secrets de la vie à la cour au fil d’un parcours dans l’appartement du roi. Dans les jardins, un jeu de piste scénarisé les entraîne à la découverte des statues et des fontaines du parc. Au cours de la journée, les enfants découvrent aussi l’oeuvre de Ronan et Erwan Bouroullec éclairant l’escalier Gabriel au château, ainsi que les sculptures fontaines de Jean-Michel Othoniel dans le bosquet du Théâtre d’Eau, redessiné par Louis Benech. À l’image des oeuvres d’art contemporain que le domaine met en lumière chaque année depuis 2008, la création de ces artistes démontre que le château de Versailles entretient un dialogue continu avec son temps. Une seconde date courant août réunira dans les mêmes conditions plus de 2500 enfants issus des centres de loisirs de Seine Saint-Denis, du Val-de-Marne, de l’Essonne, des Yvelines ou encore de Paris. Au total, 27 villes d’Ile-de-France participent à cette nouvelle édition d’ « Une journée de vacances à Versailles », soit 7 villes de plus qu’en 2016.